Eniarof is a unique concept for a new form of carnaval, or « fête foraine », mixing the logic of flash mobs, gore, digital arts, classic video games, mashups, karaoke, BBQ, cotton candy, and anything weirdly kaiju-esque on a foggy night that just wants to have fun.

Dans la Mezzanine de la Maison de la Villette à Paris, les visiteurs s'agitent frénétiquement sur une dalle de bois pour faire avancer les coureurs d'HyperOlympic, un jeu d'arcade revisité par Eniarof.


Giorgio Partesana et Djeff Regottaz : jeux mythiques et détournement artistique photo decept.org

Eniarof est un anagramme de « foraine » nous révèle Djeff Regottaz, dekalko studio un des concepteurs qui présente des installations au Festival Emergences . Eniarof est un avant tout une fête populaire, à laquelle se joignent des artistes à dimension électronique ou numérique. Chez Eniarof, collectif originaire d'Aix-en- Provence, le bricolage multimédia fait partie des attractions au même titre qu'un concours de barbe à papa ou autres inventions joyeuses et communicatives. Eniarof est à sa place dans le brassage créatif de ces nuits d'Emergences du 28 et 29 septembre où dispositifs interactifs, installations, jeux, et surtout musique se côtoient dans un parasitage explosif et organisé.

Eniarof : les forains électroniques à l'oeuvre

« La dalle est là pour simuler un joystick humain et faire prendre conscience au joueur de ce qu'il inflige à son joystick! » Un franc succès pour cette installation «  sportive anticellulite » pour deux joueurs Djeff Regottaz et les artistes d'Eniarof ont misé sur la vogue duretrogaming et le revival des jeux d'arcade des années 80. A la maison de la Villette beaucoup avouent un plaisir régressif à retrouver « les jeux auxquels je jouais quand j'avais 7ans! » Un léger détournement suffit à faire basculer le jeu en geste artistique. «Mine Vectrex storm, par exemple, conçu avec Max SP, commence comme un jeu classique, tirer sur des vaisseaux spatiaux, mais il peut muter en oeuvre graphique si le joueur décide d'intensifier l'allure. Il suffit de manipuler la commande vintage du Vectrex (une vraie console antique année 82) pour voir surgir sur les 3 écrans un triptyquegraphique de sublimes objets célestes. Un peu plus loin dans Mad-nes, le jeu est suspendu à un cube qu'il faut manier comme une balançoire. Redéfinir l'espace du jeu est un des axes d'Antonin Fourneau, créateur du concept d'Eniarof, et de ses acccolytes. Eniarof est une réflexion qui observe un dogme - à lire sur le site  - . Une manifestation très prometteuse qui en est à sa 5ème édition après un passage par la Slovénie.

Performance avec Cartilage Records

Mais c'est l'heure de fendre la foule pour apercevoir les deux japonaises de kikifruit (ou de Kiiiii,? ) qui se joignent en une transe communicative au son de la musique de Cartilage Records. Et c'est peut-être la magie de cette nuit de nous entraîner dans la danse avec ces performances qui se succèdent. En noir armée d'une cravache reptilienne qu'elle agite au-dessus du public, l'une des deux performeuses danse, danse, danse En DJ déchaîné un sbire masqué aux platines (Kikifruit? DJ Motocross,?) se jette parfois dans la scène et fait tourner les danseurs, pendant qu'un sein nipon se dévoile pudiquement une fraction de seconde à la lueur stroboscopique.

Le site de Cartilage : http://www.myspace.com/cartilagerecords

Le site de kikifruit http://www.myspace.com/kikifruitfromboulorod

Echantillon du duo japonais kiiii http://www.kiiiiiii.com/ ?sur youtube. http://www.youtube.com/watch?v=oaLgzyQ2UMY

Commentaire sur kiiiii : «  i love Kiiiiiii! They are absolutely my FAVORITE live band in Tokyo! You can always expect a hillarious and very fun show :) 

Chanson via mobile avec « Je chante pour toi »


« I Sing for you » : simple and fun device creating ephemeral social link via your mobile phone.

Autre style plus soft mais tout aussi fun Je chante pour toi de Ivo Flammer et Yoshie Kaga. Ce qui étonne c'est la simplicité du dispositif : prendre un badge autocollant pour s'identifier, puis appeler le numéro de Je chante pour toi. Un répondeur vous donne le choix entre enregistrer une chanson ou écouter une chanson de l'autre, grâce à son numéro de badge. Au fil de la soirée des groupes se forment : un choeur collectif de bel cantoou d'opéra italien . Chacun a conscience que sa chanson, celle qu'il a choisi et enregistré sur son mobile (prix d'un appel local) livre un peu de son image et de son identité. Un dispositif léger et ludique, une installation nomade à décliner dans bien d'autres situations : pédagogique, par exemple. Je chante pour toi devrait être expérimenté dans les cours de récréation, comme antidote aux jeux violents.

Vive l'art quand il nous galvanise!

Croisé cette nuit là à Emergences Mathieu Margerin du Festival Mal au Pixel, David Guez qui prépare avec Christophe Bruno un dispositif top secret pour Nuit blanche,quelque chose à voir avec Second Life qui sera dévoilé avant le 6 octobre, ri avec la joyeuse bande du CiTU (Création Interactive Transdisciplinaire Universitaire). Oui, vive l'esprit festif! Vive l'art quand il nous galvanise!

A noter la performance de Poptronics : un marathon éditorial. Poptronics « a fait le voyage jusqu’à Strasbourg pour suivre en direct les Nuits de l’Ososphère et réaliser le premier pop’lab papier réalisé en temps réel, en une nuit, le 28 septembre 2007 »