"Comme Marilyn Monroe, confiez-nous vos plus belles photos, et plongez dans l'univers de la création des peintures à champs colorées des années 1960". Au moment où un site  cite approximativement Andy Warhol pour nous proposer des tirages '"pop" , il est intéressant d'extraire de Popisme (Andy Warhol et Pat Hackett, 1980, 2007 Flammarion pour la traduction française)ce jugement :"Pour réussir en tant qu'artiste, il faut montrer son travail dans une bonne galerie, pour la même raison que Dior ne montrera jamais ses pièces originales chez Woolworth."

Une galerie "qui s'occupe de son artiste, le promeut et veille à ce que son travail soit montré aux gens qu'il faut", est-ce le pari du nouveau lieu de numeris causa qui a ouvert ses portes ce jeudi 29 novembre par une exposition collective d'artistes "représentatifs"? "Orientée depuis sa création vers la diffusion des arts interrogeant la technologie, numeriscausa met aujourd’hui l’accent sur leur inscription décomplexée dans le champ de l’art contemporain afin d’en souligner les enjeux actuels : modification de la relation du spectateur à l’oeuvre, émergence de nouvelles narrations, mutation du statut des artistes et des collectionneur".

Reynald Drouhin Monochrome (détail)

Dans un espace restreint immaculé, peu d' oeuvres mais mises en valeur : Moi toucher toi de Gregory Chatonsky était d'ailleurs vendu le soir du vernissage d'après la directrice adjointe de la galerie  Julie Miguirditchian tandis qu'un discret détail encadré de Monochrome noir de Reynald Drouhin éveillait la curiosité de collectionneuses. A exposer "dans son salon" comme trace sensible d'un dispositif ambitieux : « Monochrome(s) RVB » est un projet Internet génératif", on a  a pu le voir à une autre échelle installé aux galeries Poirel  et en projection sur un mur à la Friche Belle de mai. Il est à noter que tous ces artistes sont exposés en ligne et sont souvent leur propre théoricien, s'exprimant avec précision sur leur démarche.

A l'entrée un Christ Mourant"synthétique" (Shine – Arik Levy- Antoine Schmitt, (Sur-natures - Miguel Chevalier), (Beauty By - Christophe Luxereau, Sniper de Samuel Bianchini n'était pas encore visible.

Attracteurs étranges, Miguel Chevalier 2007  (catalogue Seconde nature)

La réussite : la mise en évidence pour un public plus large d' un art qu'on peut non seulement regarder, activer, comparer, toucher par l'intermédiaire du dispositif interactif, mais aussi acheter pendant que les prix sont ceux d'une avant-garde encore à l'état de réseau confidentiel, même si tous les artistes présents dans la galerie sont très actifs sur la scène française et internationale.

numeris causa

Galerie numeriscausa / 53 boulevard Beaumarchais 75003 Paris / + 33 1 42 78 24 26

Du mardi au samedi de 14h à 19h et sur rendez-vous /

contact@numeriscausa.com / www.numeriscausa.com /